Retours Atelier #10



On retrouve encore nos deux fidèles participants ;-) Merci à vous !

#1 – Grégory Desseaux

CLIC « Wesh ! non mais wesh quoi ! t’es un keum et t’as pas d’rasoir !... Wesh !... Wesh ! J’sais pas, vous m’captez ? T es un keum t’as pas d’rasoir ! C’est comme si j’te dis euh, t’es un keum et t’as pas d’moustache !... CLIC « Bonjour à toutes et bonjour à tous et un immense merci pour votre fidélité. Après notre grand succès de l’année passée avec Plouf, où des célébrités sautaient à l’élastique depuis le troisième étage de la Tour Eiffel pour atterrir dans le jacuzzi de Nikos Aglagla, je suis très heureux de vous retrouver dans notre nouveau jeu estival intitulé Prout, où nos candidats, tels que Jean-Luc Laraie et Jean-Yves Lesfesse, devront manger du cassoulet et des flageolets dans la piscine de Vincent La Gaffe. Sur le même principe que le « je te tiens, tu me tiens, par la barbichette… » le premier qui pétera sera éliminé. » CLIC « Bienvenue ! Vous allez regarder… Le chaînon rabougri ! Derrière moi neuf candidats, un seul pourra peut-être remporter la somme de 50 000 pesos… Jouons tout de suite au chaînon rabougri. - Félicien !... Qui a écrit Les Fleurs du Mal ? - Euh… Vrai ? - Faux, c’est Charles Baudelaire. - Fabienne ! … Dans « Une souris verte qui courait dans l’herbe… » comment est la souris ? - Euuuuuuh !... Mal ? - Non, verte. - Grégory !... Covid 19 est masculin ou féminin ? - Ni l’un ni l’autre… c’est un virus, pas une personne. - Faux ! On dit la Covid. - Samantha ! Dans La Petite Maison dans la Prairie, comment est la maison ? - Euuuuuuh !... Verte ? - Non, petite. … CLIC Ludovic appuya brusquement sur la petite touche rouge de la télécommande, et lorsque la dernière image disparut de la télévision, la silhouette des deux enfants se refléta dans l’écran noir. Alors, le garçonnet tourna lentement la tête pour regarder sa sœur jumelle droit dans les yeux. « Dire que, quand nous serons grands, nous serons peut-être aussi bêtes qu’eux. »

Retours :

Contrat rempli, tu as écrit 1909 caractères espaces compris ! Ton texte m'a bien fait rire, j'ai particulièrement aimé "Jean-Luc Laraie", il faut dire que tous les noms sont très bien trouvés ;-). C'est une bonne parodie de ce qu'on peut voir actuellement à la télévision, sans que cela tourne trop à la dénonciation. En effet, la description et ce qui se passe à l'écran et l'humour de ta narration suffisent à faire le travail. Et pour finir ce commentaire élogieux, j'ai vraiment adoré la manière dont tu as amené ta chute, j'ai trouvé ça plutôt mignon, et c'est venu adoucir le côté sarcastique du reste du texte.

#2 – Lally


Je me présente : extension humaine, je suis un fonctionnement de l'esprit.

Ma vie, semblable à celle de l'éphémère, m’autorise à renaître chaque jour.

Dès ma naissance, pleine d’atouts et de vigueur, je fonce, prête à apporter mon aide.

Je me nomme Virtuose. Vous m'avez reconnue ?

Notre fratrie est composée de Patience et Confiance mes deux sœurs et de trois demi-frères.

Parfois, je perds pied. Mes sœurs, Confiance —qui entérine ma version et Patience, méticuleuse, qui apporte mon concept au public— sont mes précieuses alliées.

Trop souvent, chacune de mes créations est entraînée dans des contrées difficiles car mes frangins me travestissent avant de me jeter en pâture au public, pour être manipulée par les prédateurs extérieurs.

Alors, quand le noir se fait présent, quand nous perdons nos certitudes, Patience me rassure et Confiance, persuadée de la bonté de tous, m'apporte son aide perpétuelle. Elle aussi parfois voit son moral dévasté. Trop crédule, elle est la proie des profiteurs mais l’entêtée Patience, résolue à rendre sa sœur aussi crâneuse qu’à son habitude, donne toujours son temps sans compter.

Venin, Poison et Fiel, mes trois demi-frères, dotés d’une détermination à toute épreuve et dont les mesquineries font légende, déforment mes qualités intrinsèques. Je me développe alors ancrée dans la société bien pensante, formatée par les toxiques imposteurs qui jubilent de leurs interventions sournoises.

Vous m’avez reconnue ? Je suis une Idée !

Petite, je possède cette capacité à solutionner beaucoup de problèmes.

Adolescente, en manque d’assurance et attirée par l’appel des faire valoir, je suis peu à peu transformée à l’image, ingrate, imbue et asociale de mes demi-frères.

Un jour, mes sœurs et moi nous sommes rendu compte des modifications qui altéraient ma croissance et me dégradaient. Et devant toutes ces indélicatesses, nous eûmes cette réflexion : "dire que quand nous serons grandes, nous serons peut-être aussi bêtes qu’eux".

Retours :

Contrat rempli, tu es à 1985 caractères espaces compris ! Je ne m'attendais absolument pas à un texte de ce genre vu la chute proposée, et je suis plutôt agréablement surprise. Pour ne pas faire de mauvais jeu de mots, tu as eu une idée originale, et c'est plutôt rare de tomber sur ce genre de textes faisant parler des concepts et choses abstraites. C'est un exercice assez "casse-gueule" mais je trouve que tu l'as bien réussi, et surtout que cela fait passer un certain message de manière implicite, ce qui est toujours plus agréable à lire (je trouve) qu'une morale explicite qui ne fait qu'ennuyer le lecteur sans raconter une véritable histoire. :-)


Encore merci à vous !

Le prochain exercice sera publié Mercredi 27 Mai !

À bientôt ! ;)

21 vues1 commentaire
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Twitter Icon

© 2020 by Beta Publisher

*

Maison d'édition (à compte d'éditeur) spécialisée dans les romans de genres.

Pour nous contacter, n'hésitez pas à nous envoyer un mail à l'adresse suivante : team@betapublisher.com